Extraction dentaire

extraction dentaire

Une extraction dentaire est l’enlèvement d’une dent de la bouche. Les extractions peuvent être conseillées pour plusieurs raisons. La principale est la carie dentaire qui a détruit assez de structure de la dent pour ne plus pouvoir restaurer celle-ci. Les dents incluses, dont les dents de sagesse sont aussi extraites de façon routinière.

Types d’extractions Simple

L’extraction simple (exodontie) est un acte chirurgical qui consiste à pratiquer l’avulsion d’un organe dentaire sans anomalies de structures, de formes et de positions avec un contexte local et général non susceptible de compliquer la réalisation de l’acte. Le dentiste fait bouger la dent avec un davier, sous anesthésie locale, puis retire la dent.

Chirurgicale

Les extractions chirurgicales (odontectomies) impliquent les dents qui ne sont pas d’accès facile, qui ont les racines très courbées ou qui sont considérablement détruites par la carie. Le dentiste dégage la gencive autour de la dent ainsi que du tissu osseux. La dent peut être séparée en plusieurs morceaux avant l’extraction et des points de suture maintiennent l’intégrité de la gencive durant la guérison.

Complications possibles

Infection : le dentiste peut prescrire un antibiotique au besoin1.

Saignement prolongé : chez le sujet sain le saignement s’arrête 3 à 4 minutes après l’extraction, mais des écoulements ou des suintements de sang peuvent survenir pendant 48 heures. Le saignement peut être contrôlé en mettant une gaze de coton sur le site de l’extraction et en fermant la bouche pour créer une pression. . Il faut éviter de cracher ou de rincer pendant les 24 premières heures afin de ne pas déloger le caillot et causer une alvéolite. La recherche d’antécédents hémorragiques personnels ou familiaux, ainsi que des traitements agissant sur l’hémostase sont à rechercher avant toute extraction dentaire.

Douleur : il peut y avoir de la douleur pendant quelques jours : il faut alors prendre les analgésiques que le dentiste a prescrits ou qu’il a conseillé de prendre.

Œdème : si l’extraction a été compliquée, il peut y avoir un gonflement du visage voire un changement de couleur sur la peau.

Alvéolite : à la suite de l’extraction d’une dent, l’os alvéolaire peut se trouver blessé créant une alvéolite. Cette situation se caractérise par une douleur intense, un mauvais goût dans la bouche et parfois une difficulté à ouvrir la bouche. Elle est accentuée par le tabagisme.

Paresthésie : très rarement, durant l’extraction dentaire, le nerf est touché, causant une perte de sensibilité qui arrive surtout au niveau de la langue ou des dents inférieures. La paresthésie survient surtout lors de l’extraction des dents de sagesse. La perte de sensibilité est rare et généralement temporaire, bien qu’exceptionnellement elle puisse être permanente