La gingivite

La gingivite est une inflammation de la gencive, associée ou non à des phénomènes dégénératifs, nécrotiques ou prolifératifs et causée par la plaque bactérienne. La gingivite est une maladie parodontale, c’est-à-dire une maladie touchant le parodonte, les tissus entourant la dent.

Gingivite

Une gencive saine présente un aspect « en peau d’orange », rose pâle, et ne saigne pas au contact. Lors de la gingivite, la gencive devient rouge (toute variation de couleur signe une situation pathologique), lisse et gonflée.

Elle saigne facilement, soit lors du brossage, soit parfois même spontanément. On peut observer des poches parodontales, c’est-à-dire un espace qui se forme entre le haut de la gencive et le niveau où elle s’attache à l’os.

Les causes de la gingivite

La cause étiologique (le facteur causal, responsable de la maladie) de la gingivite est toujours la plaque dentaire, constituée essentiellement de bactéries. Les bactéries étant des corps étrangers, constituent une agression, et provoquent une réaction de défense de la part de la gencive. Cette réaction se traduit par l’inflammation visible : afflux de sang pour amener les cellules de défense immunitaire.

La plaque dentaire se forme en permanence, et doit être éliminée par le brossage, deux fois par jour, en tout cas après chaque repas.

Les facteurs favorisant la gingivite

Le tartre est un élément favorisant la gingivite. Il est donc en grande partie constitué de bactéries. Il provoque une double irritation de la gencive : d’une part une irritation biologique à cause des bactéries ; d’autre part un irritation physique parce qu’il est rugueux. Une fois le tarte formé, on ne peut plus l’éliminer par un simple brossage. Il faut aller chez le dentiste pour faire un détartrage.

Des dents mal alignées (rendant le brossage plus difficile).

Certaines hormones. La gingivite est favorisées par la présence dans le sang de certaines hormones, notamment chez la femme, au cours de la grossesse. On pourra dans ce cas voir se former des épulis, hyperplasie très localisée de la gencive. Ce phénomène n’est pas grave.

Certains médicaments favorisent une hypertrophie de la gencive (des anti-épileptiques, des immuno-suppresseurs).

Les traitements pour lutter contre la gingivite

Un brossage régulier et efficace des dents, en tant que traitement préventif est de loin la meilleure des choses.

Un détartrage régulier doit aussi être envisagé.

Dans certains cas, la greffe peut être pratiquée.

On peut utiliser comme adjuvants des bains de bouche antiseptiques.

Pour de plus amples informations et un diagnostic précis, consultez votre dentiste.