La parodontite

La parodontite consiste en une inflammation du parodonte, c’est-à-dire des tissus de soutien de l’organe dentaire : la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l’os alvéolaire.

parodontite

La parodontite est une forme de maladie parodontale, au même titre que la gingivite.

Les parodontites sont diagnostiquées grâce à un examen clinique associé à un examen radiographique étendu (le bilan radiographique long-cône).

On est en présence d’une parodontite s’il y a concommitamment formation de poche + perte d’attache. Afin de mesurer la profondeur des poches, le dentiste utilise une sonde qu’il glisse entre la gencive et la dent.

 

Quels sont les symptomes de la parodontite ?

La parodontite s’accompagne généralement de signes visibles :

Gingivite: inflammation de la gencive, très souvent associée à des saignements.

Déchaussement des dents, c’est-à-dire que l’os de soutien de la dent perd de la hauteur, la dent apparaît plus longue.

  • Mobilités dentaires anormales. C’est souvent le signe le plus inquiétant.
  • Apparition de trous nois entre les dents.
  • Sensibilité au froid, des gênes.
  • Mauvaise haleine ou halitose.
  • Les différents stades de la parodontite
  • Gencive saine
  • Gingivite
  • Parodontite débutante – début de destruction osseuse
  • Parodontite modérée – destruction osseuse avancée
  • Parodontite avancée – phase terminale

Les traitements de la parodontite

Faites attention à votre brossage en effectuant un brossage des gencives doux. Ne négligez pas non plus l’importance des brossettes interdentaires et du fil dentaire. Encore une fois, une hygiène bucco-dentaire rigoureuse évite bien des soucis.

Si des signes de parodontites apparaissent, il est important de consulter votre dentiste rapidement.